Leader with attitude

Deviens le Leader qui changera ta vie !


Travis Kalanick : le succès d’un entrepreneur très controversé

Travis Kalanick : le succès d’un entrepreneur très controversé

Salut ! J’espère que tu vas bien. 🙂 . Aujourd’hui, j’aimerais te parler d’un entrepreneur dont l’entreprise cartonne en ce moment mais qui défraye également la chronique : Travis Kalanick le cofondateur et PDG d’Uber. Si j’ai envie de te parler de lui aujourd’hui ce n’est pas tant que je sois admiratif de l’homme qu’il est. Bien au contraire, c’est un homme qui a tout pour se faire détester 😀 . Cependant, il a un parcours entrepreneurial assez atypique et j’aimerais te parler de son histoire. Ça t’intéresse ? Alors c’est parti !;)

La légende d’Uber

Il paraît qu’Uber serait né en 2008 un soir d’hiver à Paris. En effet, Travis Kalanick et Garrett Camp s’étaient rendus à la conférence LeWeb qui se déroulait donc à Paris. Au moment de retourner à leur hôtel, il semblerait qu’ils aient eu énormément de mal à trouver un taxi. Garrett Camp a donc eu l’idée d’un service qui permettrait de réserver une limousine en appuyant uniquement sur un bouton ! Voilà comment l’idée est née. Travis et Garrett ont donc commencé à penser à la mise en place d’une telle idée de façon concrète. Ils se sont rapidement dit qu’acheter une flotte de voitures allait être vraiment trop chère. Ils ont fait des recherches auprès de sociétés de location de limousines pour savoir si les affaires marchaient bien. Et il semblerait que ces sociétés voyaient leur chiffre d’affaire fondre chaque année, Travis et Garrett ont décidé de saisir cette opportunité et de jouer les intermédiaires entre les chauffeurs et les clients. Après avoir expérimenté la chose via texto et appel téléphonique, ils ont eu l’idée de créer une application qui pourrait mettre les chauffeurs de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) en relation avec des clients ! Après avoir testé l’idée à New York et vu que les résultats étaient concluant, ils ont décidé de s’implanter à Chicago et ainsi de suite. Aujourd’hui, Uber est présent dans plus de 500 villes autour du monde et est valorisée à plus de 70 milliards de dollars.

Le succès n’a pas toujours été au rendez-vous

Bien qu’aujourd’hui Travis Kalanick est à la tête d’une entreprise qui est en train de disrupter le secteur de la mobilité autour du monde, il a essuyé quelques échecs.

En effet, Travis fonde Scour en 2001 avec des amis de fac. C’était un moteur de recherche multimédia auquel il a ajouté un service d’échange peer-to-peer, Scour Exchange. Comme tu peux le constater, à l’époque déjà Travis était dans l’opposition avec les grands acteurs du marché qui étaient pour le coup la Recording Industry Association of America. Scour se retrouve en 2000 face à un procès pour violation de droits d’auteur à cause de son service P-2-P. Pour se protéger des poursuites judiciaires, l’entreprise va devoir se déclarer en faillite et cela signe donc le premier « échec » de Travis.

En 2001 il décide de lancer Red Swood avec l’équipe d’ingénieurs de Scour. Cette nouvelle société propose toujours un service de partage de fichiers peer-to-peer, mais cette fois-ci conforme avec toutes les réglementations et donc légale. Cependant, l’entreprise a énormément de mal à faire des bénéfices et Travis décide de la vendre en 2007 pour 23 millions de dollars à Akamai technologies. Cette fois-ci il s’en sort mieux qu’avec Scour, mais le résultat n’est donc pas satisfaisant. Les quelques millions gagnés lui laissent le temps de se retourner et de penser à une nouvelle entreprise qui pourra cette fois-ci faire son succès aux yeux de tous : Uber.

Est-il un modèle à suivre ?

Alors j’ai envie de te répondre oui et non. Comme je te l’ai dit plus tôt dans l’article, c’est un personnage qui s’est attiré les foudres d’un grand nombre de personnes, notamment les chauffeurs de taxi. Travis Kalanick donne l’impression d’être un individu très capitaliste et très dur, étant donné la stratégie assez agressive qu’il mène avec Uber. Il est vrai que Travis a des idées très libérales, il a lui-même dit qu’il déteste le socialisme et la régulation. Il est même un fervent partisan de J.Schumpeter et de sa théorie de « destruction créatrice » (qui ,pour simplifier, est le fait qu’une nouvelle technologie rend une autre obsolète et crée une « crise » dans ce secteur en détruisant des emplois et en créant la faillite de certaines entreprises, pour ensuite tirer le secteur vers le haut et ramener une forte croissance). Vu la tête d’Uber, tu m’étonnes qu’il soit un partisan de la destruction créatrice 😀 . Mais pour le coup, bien que je ne sois pas tout à fait d’accord avec toutes ses idées et ses convictions, c’est un entrepreneur qui force le respect – du moins c’est mon avis.

En fait, je le vois comme un Ragnar Lodbrok de l’entrepreneuriat x). C’est le mec qui veut conquérir le monde et qui a les épaules pour le faire. Il est non seulement intelligent, mais aussi doté d’un mental d’acier qui lui permet de tenir face à la pression des lobbys des taxis et aux pressions des différents gouvernements étant donné qu’Uber est en opposition avec les normes et réglementations présentes sur le marché des taxis. Je pense qu’avec toutes les critiques auxquelles il doit faire face et toutes les pressions qu’il doit subir au quotidien, un individu normalement constitué se serait tiré une balle ou tout simplement décider de se retirer. Mais je pense que Travis n’aurait pas pu tenir face à toutes ces pressions sans tous les obstacles qu’il a rencontré par le passé.

Je pense que Travis est l’archétype de l’entrepreneur « hustler » qui a faim de victoire et qui est prêt à tout pour y arriver. Il est clair et net qu’un mec comme Mark Zuckerberg et lui ne sont pas faits du même bois. Je pense que s’imprégner de son tempérament est une chose qui pourrait aider un jeune qui a faim de réussite à trouver cet instinct de chasseur qui pousse un individu à faire ce qu’il faut pour atteindre son objectif. Mais je te déconseille fortement de te lancer dans une entreprise dans le style d’Uber. Pourquoi ? Parce que quand dans ce genre de projet ; il n’y a pas de demi-mesure. Sois tu mets le paquet, sois tu fini en PLS devant les lobbys et les gouvernements. Peter Thiel, le cofondateur de Paypal et auteur de Zero to One, dit lui-même dans son livre qu’il est très difficile de bâtir une entreprise pérenne quand elle attaque frontalement les gros acteurs du secteur et crée une rupture. Il est plus sage de créer quelque chose de nouveau et être dans la continuité, créer une nouvelle valeur pour ce qui existe déjà plutôt que de créer une rupture importante au sein d’un marché. C’est ce qu’a fait Paypal en facilitant les transferts d’argent sur Internet et a par la même occasion permis à eBay de booster les ventes entre particuliers sur son site !

Cet article touche à sa fin ! J’espère que tu as trouvé cela intéressant et que je t’ai appris de nouvelles choses à travers le parcours de Travis Kalanick. La chose que j’aimerais que tu retiennes ici, c’est qu’un échec ne signifie pas la fin, mais un commencement. Apprend de tes erreurs, aguerris toi à chaque petit coup dur et sois prêt à faire ce qu’il faut à chaque bataille pour la remporter, et tu finiras pas arriver là où tu veux arriver dans la vie ! Comme d’habitude, je te laisse mes sources et liens utiles tout en bas. N’hésite pas à me laisser un commentaire pour me donner ton avis sur l’article, si tu penses que cela peut inspirer certaines personnes, n’hésite pas à le partager !

Et surtout ! Be a #LWA !

P.S :La vidéo de Koudeta avec Oussama Ammar sur Uber est vraiment top ! 😉

Liens utiles et sources:

Success story : l’histoire de Uber aux Etats-Unis

Portrait du patron d’Uber, l’homme qui met les taxis dans la rue

Histoire Uber : Une histoire de mobilité

Wikipédia – Travis Kalanick

Le cas Uber – Oussama Ammar, Partner chez TheFamily

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'hésite pas et suis moi sur les réseaux sociaux ;)

Follow by Email
Facebook
Facebook
YOUTUBE
YOUTUBE
INSTAGRAM