Leader with attitude

Deviens le Leader qui changera ta vie !


The Thank You Economy : être gentil rapporte gros !

The Thank You Economy : être gentil rapporte gros !


Salut ! J’espère que tu vas bien ! Aujourd’hui, je veux te faire part d’une pépite que j’ai lu il n’y a pas si longtemps: The Thank You Economy de Gary Vaynerchuk. (En savoir plus sur ce livre). Si tu me suis sur les réseaux sociaux (si ce n’est pas le cas je te conseille de le faire incessamment sous peu 😉 ), tu dois savoir que j’adore Gary Vaynerchuk ! C’est un peu mon mentor dans l’entrepreneuriat. Tous les jours je me lève à 5h et je regarde une de ses vidéos pour me motiver à travailler !:). Bref, dans ce livre, il parle justement de cette nouvelle tendance qui est (ré)apparue depuis la fin des années 1990. Celle où l’empathie et la gentillesse reprennent leurs droits sur le marché ! Dans The Thank You Economy, il t’explique comment tirer profit de cette nouvelle économie. Et surtout comment emmener ton entreprise sur la plus haute marche du podium et gagner ! Tiens-toi prêt car c’est vraiment du lourd qui arrive ! Surtout si tu as comme moi un projet d’entreprise ou si tu as déjà créer ta boite. Bref, ça doit forcément t’intéresser. Alors, c’est parti ! 😉

Qui est Gary Vaynerchuk ?

Alors, j’ai fais un article sur lui il y a quelques temps où je te présente le personnage (voir l’article). Mais pour ceux qui ont la flemme de lire un autre article ou de regarder une autre vidéo, je vais rapidement te raconter son histoire. 😉

En gros, Gary Vaynerchuk est issu d’une famille biélorusse qui a migré aux Etats-Unis lorsqu’il avait 3 ans. Plus tard, il travaille avec son père dans sa boutique de vin et c’est là qu’il fait ses preuves. Grâce à lui, l’entreprise de son père passe de 3 millions de dollars de chiffre d’affaire à 60 millions ! Depuis, il a créé Vaynermedia avec son frère où justement ils aident des entreprises dans leur campagne de communication/web marketing et à gérer au mieux leurs réseaux sociaux. Il a aussi créé des filiales dans le monde du sport et de la musique. Bref, le mec sait de quoi il parle. Vu que son succès vient non seulement de sa capacité à vendre. Mais surtout de son naturel empathique et honnête qu’on retrouve dans The Thank You Economy.

The Thank You Economy : C’est quoi ?

Pour l’expliquer, Gary retourne dans les années 1940/1950. À cette époque, les commerces avaient une portée locale. Généralement, les gens d’une petite ville ou d’un village se connaissaient tous de près ou de loin. Étant donné que les habitants sont assez proche et entretiennent des relations personnelles, les entrepreneurs avaient intérêt à bien les traiter. En effet, le boucher ou le boulanger avaient tout intérêt à bien s’entendre avec leurs clients. Ils avaient même intérêt à créer une relation presque amicale avec eux. Parce qu’à l’époque, le bouche à oreille était roi !

En effet, un client content en dira du bien à ses amis. S’il en parle à ses amis, il y a de fortes chances que ces personnes viennent dans ton magasin lorsqu’ils auront besoin de quelque chose. À l’inverse, si un client est déçu par la qualité du service ou du produit, il parlera à ses amis. Et là, l’entrepreneur risque de perdre beaucoup d’argent ! Si sa réputation se dégrade, c’est l’existence même de son entreprise qui est menacée. Et c’est ça the Thank You Economie ! Une économie où le client à un certain pouvoir sur les entrepreneurs. Où ils ont le choix. Où le fait de se soucier des autres compte vraiment !

Comme le dit Gary, avec l’arrivée des corporations et des grands supermarchés, les client ont perdu leur droit de veto ! Les structures étant tellement grandes et ayant tellement de clients que perdre une dizaine ou une centaine de clients n’impacterait le chiffre d’affaire que de façon très négligeable.

Mais avec l’arrivée des réseaux sociaux les choses ont changé! Les gens ont de nouveau la possibilité de se faire entendre ! Et donc de faire savoir que quelque chose ne leur plaît pas. Il n’y a pas si longtemps, on a assisté à ça avec le gros flop de la campagne de communication de Pepsi. Et à travers son livre, Gary Vaynerchuk nous explique comment tirer profit du Thank You Economy et battre la concurrence !

Comment s’intégrer dans the Thank You Economy ?

   -Relation Client

Dans the Thank You Economy, la relation client est un point clé ! Ici, le but est d’être le plus présent possible pour le client ! Il faut lui apporter une expérience plus que satisfaisante ! Certes, il faut avoir un bon produit. Mais c’est souvent le service client qui accompagne le produit qui fidélise le client. Ici, toutes les petites attentions sont bonnes ! Comme offrir un petit cadeau à chaque fois qu’un client commande. Ou encore mettre une petite carte écrite à la main pour remercier le client d’avoir commandé dans ton magasin. Proposer la livraison gratuite ne suffit plus ! Il faut trouver ce petit truc qui va toucher ton client en plein coeur et créer une agréable surprise !

Mais attention. Si tu n’es pas sincère dans ce que tu proposes, le client le sentira. Car au final, nous ne sommes pas si con que ça. Et là, ta réputation peut en prendre un coup.  Il est important d’être à l’écoute, de faire preuve d’empathie et de prendre soin de ses clients. Comme je l’ai dit plus haut, le fait de bien traiter ses clients, de leur offrir une expérience d’achat exceptionnelle va forcément générer du bouche à oreille ! Si les avis de tes clients sont excellent, ils te recommanderont à leurs amis. Et leur amis finiront par venir dépenser leur argent chez toi lorsqu’ils en auront besoin  !

Ce qui est vraiment important dans cette relation, c’est le lien qui se crée entre ton entreprise et tes clients. Tu dois créer une relation aussi forte que possible avec tes clients ! Tu dois bien les connaître, limite être l’ami auquel ton client viendra demander conseil pour un produit que tu vends toi-même ! Si tu arrives à créer ce type de relation et à l’entretenir, alors tu vas très certainement garder ce client très longtemps. Même si un jour tu en viens à faire une erreur qui lui déplait, il finira par te pardonner. Car il y aura cette relation entre vous ! On donne toujours une deuxième chance à un ami. De plus, même si un concurrent propose le même produit que toi pour moins chère, avec un service de qualité, il n’arrivera pas à te prendre ce client. Parce que celui-ci aime faire son shopping chez toi et sera prêt à mettre le prix qu’il faut pour ! 😉

Mais pour avoir une relation client aussi exceptionnelle, il faut déjà avoir une culture d’entreprise exceptionnelle !

   -Culture d’entreprise.

Pour interagir avec tes clients en mode Thank You Economy, il faut que tes employés soient compatibles avec cette façon de faire ! Il faut donc créer une véritable culture d’entreprise ! Il faut que ta clientèle sache où tu te positionnes. Pour que tes employés prennent soin de tes clients, tu dois prendre soin d’eux ! Je suis de ceux qui pensent que mettre ses employés sous pression pour les rendre plus productifs n’est pas une bonne solution et il en est de même pour Gary. Si tu veux que tes employés représentent ton entreprise au mieux, il faut qu’ils soient contents d’être là ! 🙂

Certains métiers du commerce sont très difficiles. Si tes employés ne sont pas contents d’être là, ils risquent de transmettre la mauvaise énergie à tes clients. De plus, lorsque quelqu’un n’aime pas son métier, il le fait à moitié et en trainant des pieds. Ce n’est pas ce que tu veux. Si tu veux que tes employés se mettent à créer du lien avec tes clients, il faut qu’ils aiment ton entreprise ! Qu’ils aiment l’endroit où ils travaillent et qu’ils s’y sentent à l’aise. Pour ce faire, Gary a décidé d’une politique de congé assez original : il n’y en a pas. Ce qui veut dire qu’un employé peut prendre ses congés quand il le veut, pour la durée qu’il veut. Et ça uniquement à condition qu’il se donne à fond pendant leurs horaires de travail.

Ce qui est important également, c’est d’embaucher des gens qui ont le même ADN que toi. Il faut que tes employés soient dans le même état d’esprit que toi ! Et surtout qu’ils arrivent à s’imprégner de la culture d’entreprise de façon à ce que cela soit naturel pour eux d’agir ainsi envers leurs clients. Pour ça, oublie le CV d’une personne et vois plutôt ses motivations, son état d’esprit. Il est mieux d’embaucher quelqu’un qui à un état d’esprit compatible avec la culture d’entreprise avec un niveau d’étude moyen, plutôt que d’embaucher quelqu’un très diplômé et qualifié pour son poste avec une personnalité exécrable. Être très efficace c’est bien. Mais si c’est pour passer le mauvais message aux clients, c’est contre productif.

Aujourd’hui, le meilleur moyen de faire passer ton message à des milliers de personnes de la même façon que tu le ferais avec une personne en face à face, c’est les réseaux sociaux.

   -Réseaux sociaux.

Comme je l’ai dit plus tôt, les réseaux sociaux ont rendu au peuple son pouvoir de vie ou de mort sur une entreprise – J’exagère un peu mais l’idée est là. Aujourd’hui, la meilleur façon de créer du lien et construire une relation forte entre ton entreprise et tes clients, c’est les réseaux sociaux. Beaucoup d’entreprise se sont cassées les dents en croyant qu’en créant une page Facebook ils allaient booster leur chiffre d’affaire du jour au lendemain. Le problème c’est qu’ils se sont servi de leurs réseaux sociaux comme d’un espace publicitaire, et non comme lieu de discussion. Alors que dans The Thank You Economy, discuter est promordial

Si tu veux créer une relation forte avec tes clients, il faut que tu discutes avec eux pour qu’ils savent que t’existes ! Le truc à bien comprendre c’est que si les gens ne te connaissent pas, tu dois prendre le temps de te faire connaître et leur apporter de la valeur avant d’essayer de leur vendre quelque chose.

Avant que son business autour du vin n’explose, Gary a pris le temps de créer du lien avec les gens sur Twitter. Il discutait avec eux de sa passion du vin, leur donnait des conseils et il apportait donc de la valeur aux gens. Puis une fois la relation crée, les offres promotionnelles sont beaucoup plus efficaces !

Il faut donc discuter constamment avec tes clients. Que ce soit pour répondre à une question banale, à une réclamation ou encore remercier son client pour le soutien et la confiance qu’il apporte à ton entreprise. C’est ça The Tannk You Economy ! Dans l’idéal, tu dois ne laisser aucun commentaire, aucun tweet sans réponse ! C’est comme ça que tu entretiens la relation construite avec tes clients !

Le truc que beaucoup de personnes n’ont pas compris, c’est que ce sont dans les petits détails, les petites attentions que ce type de relation se construit. Parfois, les gens ne sont tellement pas habitué de voir une entreprise leur répondre rapidement sur les réseaux sociaux et avoir une réponse sincère, que cela peut vraiment «Shock and Awe» comme le dit Gary . En d’autres termes, ton client sera agréablement surpris, il en ressentira une forte émotion et aura envie de te rendre la pareil pour ce que tu lui offres. ;).

Mais quand une entreprise grandit comment faire pour gérer des milliers de messages par jours ? Tu peux faire appel à une société spécialisée dans les réseaux sociaux. Mais Gary le déconseille, car ce sont des gens extérieurs à l’entreprise justement. Le mieux c’est de demander à ses employés qui maîtrisent assez bien les réseaux sociaux de s’en occuper. Si tu les a bien choisi au recrutement, tu peux avoir confiance en eux, ils sauront bien représenter ton entreprise dans chaque réponse qu’ils donneront. 😉

De plus, The Thank You Economy te permet d’emmener ta stratégie marketing à un tout autre niveau.

   -Marketing.

En effet, dans The Thank You Economy, le fait d’avoir une relation aussi forte avec tes clients permet à ton entreprise d’avoir sur eux des données inestimables. Tu sais précisément ce qu’ils aiment ou pas et donc tu peux optimiser tes campagnes de communication et tes publicités. De plus, avec les réseaux sociaux, une publicité peut être virale et t’apporter encore plus clients si elle est vraiment bien faite ! Avec le web marketing on peut vraiment gagner beaucoup plus qu’avec les médias traditionnels comme la télé ou la radio.

En effet, les publicités Facebook/Youtube/Instagram etc.. te coûtent beaucoup moins chère qu’une pub diffusée à la télé ou à la radio ! Mais elle est beaucoup mieux ciblée également ! Gary pense que certains médias traditionnels vendent leur espace publicitaire trop chère par rapport au retour sur investissement qu’ils vont rapporter. Mais il n’est pas contre ! Ça peut être une très bonne idée de coupler réseaux sociaux et média traditionnel si la campagne est bien élaborée.

Par exemple, tu peux diffuser une pub qui va susciter une certaine passion chez celui qui la regarde et capter son attention. Puis à la fin, tu annonces qu’une suite sera publiée sur YouTube et autres réseaux sociaux. Si il y a un max de monde qui vont voir la suite sur tes réseaux sociaux et qu’ils s’abonnent à tes réseaux sociaux, alors tu as tout gagné. C’est un peu comme un partie de ping-pong quoi. 🙂

Mais si tu arrives à créer une campagne comme celle-ci, il ne faut pas qu tu te reposes sur tes acquis en croyant que parce que ton nombre de followers a augmenté ainsi que tu as tout gagné ! Détrompe-toi, ce n’est que le début ! Il faut que tu te mettes à entretenir cet engagement en discutant avec tes nouveaux followers le plus souvent possible ! Sinon, ça serait vraiment gâcher ce levier que t’as procuré cette partie de ping-pong entre média traditionnel et réseaux sociaux. 🙂

Bref, the Than You Economy, c’est vraiment un truc de dingue quand j’y pense. x)

Conclusion.

Pour conclure, je dirais que The Thank You Economy est la chose qui me correspond le mieux. J’ai toujours préféré être honnête envers les gens et j’ai toujours été du genre à aider. Et ça me fait plaisir que ce genre de comportement soit récompensé ! Si toi aussi tu veux intégrer The Thank You Economy dans ton business retiens-bien ceci. Sois authentique dans tout ce que tu fais, sois honnête lorsque tu te soucie des gens et fais preuve d’empathie ! Comme tu le vois, on gagne à être gentil et faire attention au petit détail. Par moment ça peut paraître un peu chiant et chronophage de s’occuper de tout le monde, mais ça en vaut réellement la peine. Exploite au mieux tes réseaux sociaux pour discuter avec tes clients ou tes futurs clients ! Apprend à bien les connaître pour leur offrir ce qu’il faut, au bon moment et faire la différence dans leur coeur ! 😉

Cet article touche à sa fin ! Je te remercie de l’avoir lu ou regardé jusqu’à la fin. N’hésite pas à me dire ce que tu penses de tout ça. Dit moi si Gary Vaynerchuk t’as convaincu à prendre soin des autres même en affaires en commentaire. Si tu as apprécié la vidéo, n’hésite pas à t’abonner et à liker la vidéo. Suis-moi également sur Facebook, Instagram et Twitter pour ne rien rater !

À bientôt, et surtout, be a #LWA !

Liens utiles:

#28 Trouve-toi un mentor pour réussir !

#16 Le pouvoir des Gentils !

#7 Sois patient ! Et tu connaîtras le succès.

Facebook: Leader With Attitude

Instagram: Leader With Attitude

Twitter: Leader With Attitude

S’abonner à la newsletter

* indicates required



Email Format


Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

N'hésite pas et suis moi sur les réseaux sociaux ;)

Follow by Email
Facebook
Facebook
YOUTUBE
YOUTUBE
INSTAGRAM